Limousin de racine, Philippe est tombé tout petit « dans la marmite » des danses et musiques traditionnelles. Dès l'âge de 5-6 ans il se produit dans le groupe folklorique « Les Enfants de la Marche » en temps que danseur. Cette association basée en région parisienne, rassemble les Creusois montés à Paris. Lors des nombreux aller-retour en Creuse, il rencontre Eugène THOMAS dit « Burette », vielleux, sabotier à Beissat, ainsi que son fils René joueur de vielle et de cornemuse.
C'est donc naturellement, qu'à l'
âge de 13 ans, Philippe effectue son premier stage de vielle à roue avec Guy BERTRAND, puis avec Pierre IMBERT, Gaston RIVIERE, Marc CHEVRIER, Pierre JOACHIM ... Il rejoint les musiciens du groupe « Les Enfants de la Marche ».
Quelques années plus tard il enseigne la vielle, en participant à des stages (Confolens), où il rencontre de nombreux musiciens ; « La Chavanée », Patrick BOUFFARD, Jean-Pierre YVERT, Coco LE MEUR, Marc CASTANET...
En 1983 il participe à l'enregistrement du 33 tours « Les Enfants de la Marche »
A l'âge de 18-19 ans il s'initie à la cornemuse et se tourne rapidement vers une 16 pouces de Bernard BLANC.
En 1989 il s'installe en région toulousaine et s'intéresse au répertoire gascon en pratiquant la « Boha », cornemuse gasconne, avec Robert MATTA. Il intègre le groupe « La Confrérie des Souffleurs », ensemble de cornemuses et percussion, qui perdure aujourd'hui.
Installé depuis plus de 10 ans dans le Comminges, il continue la pratique et les rencontres musicales, notamment au sein du Cercle Occitan Commingeois
.